DES HISTOIRES POUR NOURRIR L'ESPRIT

UN LAIT MATERNEL Makumaku vient de l’expression latine : lait maternel (lactis maternal). À vrai dire, Makumaku a si bon goût qu’il en émeut les bébés. Mieux que Babar ou la Patrouille des Câlins, il rassasie leur appétit pour la découverte sans fin, et peut même les faire pleurer de bonheur pendant des heures.  Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

UN LAIT MATERNEL

Makumaku vient de l’expression latine : lait maternel (lactis maternal). À vrai dire, Makumaku a si bon goût qu’il en émeut les bébés. Mieux que Babar ou la Patrouille des Câlins, il rassasie leur appétit pour la découverte sans fin, et peut même les faire pleurer de bonheur pendant des heures. 

Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

LE TRONC D'ARBRE Dans la langue bytownienne, Makumaku est le système d’aération racinaire. Les arbres sont des exemples à suivre à bien des égards, et pas seulement pour celles et ceux qui aiment les enlacer. En plus d’absorber l’eau, les racines agissent comme une ancre. C’est là que les nutriments sont stockés et que les tubercules se reproduisent. Alors quand nous fermons nos yeux et que nous pensons au Makumaku, nous imaginons des histoires dont les racines sont profondément ancrées dans le sensible. Partant d’un même tronc, ces histoires se développent ensuite vers toutes sortes de direction.  Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

LE TRONC D'ARBRE

Dans la langue bytownienne, Makumaku est le système d’aération racinaire. Les arbres sont des exemples à suivre à bien des égards, et pas seulement pour celles et ceux qui aiment les enlacer. En plus d’absorber l’eau, les racines agissent comme une ancre. C’est là que les nutriments sont stockés et que les tubercules se reproduisent. Alors quand nous fermons nos yeux et que nous pensons au Makumaku, nous imaginons des histoires dont les racines sont profondément ancrées dans le sensible. Partant d’un même tronc, ces histoires se développent ensuite vers toutes sortes de direction. 

Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

COLTRANE Makumaku est le nom de la plus belle mélodie jamais composée par John Coltrane. En l’écoutant, on se demande à chaque fois comment Saint John a pu composer – à partir des mêmes notes dont disposent tous les autres musiciens -  un air aussi unique, grandiose et rafraichissant.  Nous aimons tous ces chansons qui nous paraissent familières, d’autant plus quand nous les écoutons pour la première fois.  Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit. 

COLTRANE

Makumaku est le nom de la plus belle mélodie jamais composée par John Coltrane. En l’écoutant, on se demande à chaque fois comment Saint John a pu composer – à partir des mêmes notes dont disposent tous les autres musiciens -  un air aussi unique, grandiose et rafraichissant. 

Nous aimons tous ces chansons qui nous paraissent familières, d’autant plus quand nous les écoutons pour la première fois. 

Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit. 

TOTAL FOOTBALL Makumaku est le nom que porte un jeu de ballon populaire dans la République du Congo (autrefois appelée Zaïre). C’est après une tournée de charité dans la région que le célèbre joueur Johann Cruyff inventa le concept du Football Total, à la fin des années 60. Pendant son séjour, Cruyff s’était joint à une partie de foot sur un petit terrain local aux bordures de la forêt. C’est alors Bonobo, l’un des joueurs (et accessoirement chef de tribu) lui appris qu’aucun joueur n’avait un poste précis sur le terrain. La contribution de chacun étant basée sur ses qualités propres et sa capacité à se fondre dans le collectif. C’est ainsi l’équipe et le joueur devinrent intrinsèquement liés, la performance de l’une se nourrissant de l’épanouissement de l’autre.  Nous sommes tous d’accord : il n’y a pas de petits rôles, il y a de petites gens, qui peuvent tous devenir grands.   Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit. 

TOTAL FOOTBALL

Makumaku est le nom que porte un jeu de ballon populaire dans la République du Congo (autrefois appelée Zaïre). C’est après une tournée de charité dans la région que le célèbre joueur Johann Cruyff inventa le concept du Football Total, à la fin des années 60. Pendant son séjour, Cruyff s’était joint à une partie de foot sur un petit terrain local aux bordures de la forêt. C’est alors Bonobo, l’un des joueurs (et accessoirement chef de tribu) lui appris qu’aucun joueur n’avait un poste précis sur le terrain. La contribution de chacun étant basée sur ses qualités propres et sa capacité à se fondre dans le collectif. C’est ainsi l’équipe et le joueur devinrent intrinsèquement liés, la performance de l’une se nourrissant de l’épanouissement de l’autre. 

Nous sommes tous d’accord : il n’y a pas de petits rôles, il y a de petites gens, qui peuvent tous devenir grands.  

Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit. 

FRANK LLOYD WRIGHT L’architecte Frank Lloyd Wright donna le même nom à chacun de ses carnets : Makumaku (il les différenciait simplement en les numérotant). Dans sa vaste collection de notes personnelles, M. Wright couchait sa vision sur papier, les esquisses de chaque projet. Il avait pour habitude de dessiner d’abord les plans du bâtiment lui-même, puis de lister sur les pages suivantes toutes les idées possibles pour que le design et l’architecture ne fassent qu’un. Ce génie un peu fou pensait à tout. À chaque meuble, à la forme des napperons et des couverts, à la source de lumière dans laquelle les roses du jardin viendraient baigner.  Un peu comme une belle histoire, une histoire qui s’enrichit en étoffant son propre fil, une histoire qui pénètre chacune des cellules de tout être humain, de la tête aux pieds en passant, bien sûr, par le cœur.  Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

FRANK LLOYD WRIGHT

L’architecte Frank Lloyd Wright donna le même nom à chacun de ses carnets : Makumaku (il les différenciait simplement en les numérotant). Dans sa vaste collection de notes personnelles, M. Wright couchait sa vision sur papier, les esquisses de chaque projet. Il avait pour habitude de dessiner d’abord les plans du bâtiment lui-même, puis de lister sur les pages suivantes toutes les idées possibles pour que le design et l’architecture ne fassent qu’un. Ce génie un peu fou pensait à tout. À chaque meuble, à la forme des napperons et des couverts, à la source de lumière dans laquelle les roses du jardin viendraient baigner. 
Un peu comme une belle histoire, une histoire qui s’enrichit en étoffant son propre fil, une histoire qui pénètre chacune des cellules de tout être humain, de la tête aux pieds en passant, bien sûr, par le cœur. 

Makumaku. Des histoires pour nourrir l’esprit.

Makumaku est le bébé de Justin Kingsley, un artiste créatif reconnu dans le monde multimédia qui écrit et compose des histoires, des stratégies, des contes. Son atelier accueille des experts de toutes sortes pour travailler sur des projets qui viennent, et qui vont, partout. L’équipe se compose selon le défi. Merci d'avoir visité Makumaku, et surtout, bonne journée.

Makumaku est le bébé de Justin Kingsley, un artiste créatif reconnu dans le monde multimédia qui écrit et compose des histoires, des stratégies, des contes.

Son atelier accueille des experts de toutes sortes pour travailler sur des projets qui viennent, et qui vont, partout. L’équipe se compose selon le défi.

Merci d'avoir visité Makumaku, et surtout, bonne journée.